Observer la flore sauvage de Montréal

La collection Nature Imprint se décline en une série d’objets utilitaires et décoratifs en céramique. Toutes réalisées à partir de plantes fraîchement cueillies des terrains vagues de Saint-Henri à Montréal, les pièces sont cuites à haute température pour préserver la marque des plantes. À travers ces objets d’art, Geneviève cherche à souligner la beauté de ces plantes sans prétention.

Les objets Nature Imprint sont faits de grès ou de porcelaine émaillé et cuit à 1222°C. Les pièces utilitaires sont recouvertes d’une glaçure brillante qui leur permet d’aller au lave-vaisselle.

La collection Nature Imprint est maintenant distribuée dans 5 points de vente au Québec, 3 en Ontario en plus d’être disponible en tout temps sur Etsy.

La créatrice

Curieuse, intuitive et créatrice d’objets de toutes sortes, Geneviève Gallant a eu le coup de foudre pour la céramique durant ses études en Beaux-arts à l’université Concordia. Ayant toujours puisé son inspiration de la nature dans toute sa diversité, Geneviève a décidé de travailler directement avec la flore poussant à côté de son atelier pour produire une série d’objets décoratifs et utilitaires. Elle privilégie les formes simples, presque minimales, pour faire ressortir les détails et textures des plantes. Depuis qu’elle s’est lancée dans sa production à temps complet en 2014, elle a participé à des dizaines d’événements en métiers d’art à Montréal, Ottawa et Toronto, incluant One of a Kind, les Puces Pop et Etsy fait au Canada.

Conscience verte

Chez Nature Imprint, nous sommes fiers de réaliser tous nos produits à la main dans un atelier montréalais presque zéro déchet. Les processus de création sont optimisés afin que 95% des matières premières qui entrent dans l’atelier sont transformées pour créer des objets durables que vous pourrez apprécier pendant de nombreuses années.

Les petits gestes accomplis dans notre atelier:

  • Recyclage de toutes les retailles d’argile
  • Acquisition des contenants et des matériaux d’emballage de rebuts post-industriels des entreprises locales
  • Réduction de l’emballage au maximum
  • Réduction de la consommation d’eau en changeant l’eau tous les cinq jours
  • Recyclage de ce que nous ne pouvons réutiliser
  • Réévaluation régulière de nos pratiques en vue de les optimiser